Les galeries d’art tiraillées par leur modèle... économique

A Toulouse, deux types de galeristes d’art contemporain cohabitent. Les uns visent un large public, avec des œuvres traditionnelles, les autres, tournés vers l’art conceptuel, s’adressent à une clientèle plus restreinte.

De l’art, ou de l’art ? À Toulouse, deux types de galeristes d’art contemporain cohabitent. Les uns visent un large public, avec des œuvres traditionnelles, les autres, tournés vers l’art conceptuel, s’adressent à une clientèle plus restreinte.

Avec 400 m2 de salles d’exposition rue de Metz et près de 500 tableaux vendus chaque année, la galerie d’art Graal afficherait, selon les galeristes, l’un des (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Les-galeries-d-art-tiraillees-par-1243