Les salariés d’effia toujours pas autorisés à travailler

Un conflit social oppose depuis le 1er janvier les nouveaux salariés d’Effia et leur direction.

Depuis plus de quinze jours, Effia, la société prestataire de services du groupe SNCF pour le transport public de voyageurs, refuse à ses douze salariés le droit de travailler sur site. Un appel d’offre de la SNCF a permis à Effia de remporter le marché des services, en gare de Toulouse-Matabiau, jusque-là tenu par Samsic.

Le changement d’employeur aurait dû être transparent pour les employés, mais (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Les-salaries-d-effia-toujours-pas-933