Midi-Pyrénées attend sa révolution ferroviaire

Une révolution contrastée : une LGV devenue mythique, mais c’est pour bientôt. Un trafic du fret en chute libre, mais une fois au fond, on ne peut que remonter. Quoiqu’il en soit, l’argent est là, 820 millions d’euros, et tout semble enfin … sur les rails.

Pour 2018 ? Ce serait « le miracle permanent. C’est possible à condition que tout se passe toujours très bien ». Les Grands Projets du Sud-Ouest (GPSO) devraient donc plutôt voir le jour en 2020. Une date plus réaliste selon Christian Dubost, directeur régional de Réseau Ferré de France qui présentait hier, mercredi 20 janvier, le cru ferroviaire 2010. Des rails et des fuseaux tous azimuts pour un (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Midi-Pyrenees-attend-sa-revolution-2329