Olivier Rondolotto : « Nous réfléchissons à installer Centrakor ailleurs en Europe »

En douze ans, l’enseigne toulousaine Centrakor est devenue un des poids-lourds du discount de la décoration en France. Pour son PDG, Olivier Rondolotto, cette réussite s’explique par un contexte favorable, mais aussi par la capacité de son groupe à saisir des opportunités.

En 2004, vous rachetez Centrakor, une société en difficulté. Aujourd’hui c’est la deuxième enseigne derrière Gifi avec 700 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017. Comment expliquez-vous cette évolution ?

Au delà du travail fourni, je pense que nous nous sommes trouvés au bon moment et au bon endroit. En 2004, Centrakor était une centrale de référencement qui battait de l’aile, nous n’avions qu’une (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Olivier-Rondolotto-Nous-reflechissons-a-installer-Centrakor,24275