Social media. L’agence toulousaine Giesbert & Mandin lance « Le trèfle à 5 feuilles »

L’agence de relations presse et médias toulousaine a vu son développement freiné par la crise sanitaire. Elle lance une filiale digitale et espère renouer avec la croissance dès l’année prochaine.

Après des progressions de chiffre d’affaires importantes en 2018 (+ 24 %) et 2019 (+ 26 %), l’agence Giesbert & Mandin a subi, comme tous les acteurs du secteur, les effets de la crise sanitaire. « Nous avons limité la casse », tempère Jean-Michel Mandin qui avait repris en 2018 l’entreprise fondée en 2009 par Jean-Christophe Giesbert, toujours directeur associé. « C’est vrai, la crise a stoppé net notre développement et notamment les projets d’événementiel qui représentent habituellement 8 à 10 % de notre activité, mais nous restons optimistes. »
L’agence s’appuie sur un portefeuille de quarante-cinq clients actifs et deux implantations à Toulouse et Lyon. Elle a enregistré en 2020 une activité « flat » et un chiffre d’affaires consolidé à 1,5 million d’euros. « Notre stratégie reste bien de continuer à développer l’activité de relations médias en Occitanie et Auvergne-Rhône-Alpes, et surtout de faire grandir le groupe en créant des filiales complémentaires », décrit Jean-Michel Mandin, président de l’agence, aujourd’hui associé à Benoît Terrière, directeur général.

Une nouvelle marque tournée vers le digital

Illustration dès cette rentrée, puisque Giesbert & Mandin, jusqu’à présent perçue comme une marque corporate, prend un virage digital et lance « Le trèfle à 5 feuilles ». « C’est une filiale, que nous positionnons comme une nouvelle marque autour du social média, de l’e-réputation et de l’influence digitale. Elle va nous permettre de proposer un package global à nos clients », décrit Jean-Michel Mandin. Pour créer cette filiale, l’agence a ouvert son capital à deux associés experts, Cédric Trion (spécialiste du social media) et David Vincent (informaticien).
L’agence compte aujourd’hui quinze collaborateurs répartis entre Toulouse et Lyon et a déjà programmé deux nouvelles embauches. De même, elle table sur un chiffre d’affaires consolidé de 2 millions d’euros fin 2021.
Béatrice Girard

Sur la photo : Jean-Michel Mandin, président de Giesbert & Mandin. Malgré le ralentissement économique, l’agence de relations presse lance une filiale digitale “Le trèfle à 5 feuilles”. Crédits : Hélène Raysseres - ToulÉco.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Social-media-L-agence-toulousaine-Giesbert-Mandin-lance-Le,29436