ToulÉco

Publié le lundi 30 octobre 2017 à 18h09min par La Rédaction

Aéroport Toulouse Blagnac. Le ministre de l’Économie pas opposé à la vente des 10% de l’État

L’État cédera-t-il les 10% du capital qu’il détient encore au sein de l’aéroport Toulouse-Blagnac ? Questionné vendredi sur la question à l’assemblée nationale par le député Modem Jean-Luc Lagleize, le ministre de l’économie Bruno Le Maire n’a pas écarté un désengagement qui sera possible à partir du 15 avril 2018. Pour cela, il s’appuie sur les bons chiffres de la plateforme aéroportuaire toulousaine depuis l’arrivée du consortium chinois au capital (+16% d’activité et 160 millions d’euros d’investissements).

« Ce qui compte, c’est qu’il (l’aéroport, NDLR) puisse se développer. (…) L’État conserve d’autres moyens d’interventions : les normes, les règles et la distribution des créneaux pour les campagnes aériennes ». À partir du 15 avril 2018, l’État aura un an pour céder ou pas les 10% du capital qu’il conserve au sein de l’aéroport toulousain.