ToulÉco

Publié le jeudi 20 avril 2017 à 22h15min par Philippe Font

A Toulouse, Equadex travaille main dans la main avec les Américains de Microsoft

La société toulousaine a mis au point Helpicto, une application pour les personnes touchées par les troubles du langage. Une initiative qui a tapé dans l’oeil de Microsoft. La firme a envoyé un de ses techniciens américains pour développer Helpicto.

Equadex passe dans la cour des grands. Spécialisée notamment dans le développement de logiciels sur mesure, la société Equadex basée à Toulouse a reçu il y a quelques semaines la visite de Sébastien Pertus, « évangéliste technique » chez Microsoft France. Ce dernier a durant trois jours travaillé avec les équipes d’Equadex afin d’accélérer le développement d’Helpicto, une application destinée aux populations concernées par l’autisme et les troubles du langages.

Basée sur la reconnaissance d’image grâce à l’intelligence artificielle, Helpicto permet à la personne concernée par une maladie « dys » d’entrer en relation plus rapidement avec son entourage. « L’idée est née il y a six mois à l’initiative d’une collaboratrice dont l’enfant est concerné par ces troubles de langage », explique Anthony Allebée, directeur développement logiciel à Equadex. « Jusqu’à présent les enfants utilisaient un classeur avec des pictogrammes pour trouver le mot qu’ils souhaitent utiliser. Notre application disponible sur tablette, ordinateur ou smartphone remplace le classeur et permet de fluidifier la conversation », ajoute Anthony Allebée.

Implication de l’association Impact 31

Repérée par Microsoft, la solution développée par Equadex, qui souhaite se spécialiser dans le développement de logiciels consacrés à la santé, a connu un sérieux coup d’accélérateur durant ces trois jours avec le développement du volet « reconnaissance d’images ». « Il s’agit d’intégrer de nouvelles technologies à l’application Helpicto et de la référencer dans la suite de Cognitives Services qui met la technologie de Microsoft au service de la santé », précise encore Anthony Allebée. Ce portail permet aux développeurs d’intégrer leurs applications dédiées notamment à la compréhension du langage.

Le projet est soutenu par l’association Impact 31 qui a aidé au financement via une aide de 25.000 euros versée par la fondation John Boost. Testée par les quatre-vingt-dix familles de l’association, l’application devrait être commercialisée d’ici l’été sur l’AppStore, GooglePlay et Windows Store et vendue aux familles sous forme d’un abonnement de 5 euros par mois environ. Equadex emploie quarante-trois personnes et a réalisé 4 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016.
Philippe Font

Sur la photo : Sébastien Pertus, évangéliste technique chez Microsoft France et Antony Allebée, directeur développement logiciel chez Equadex. Crédits : Hélène Ressayres - ToulÉco