ToulÉco

Publié le mardi 19 décembre 2017 à 18h00min par Audrey Sommazi

Toulouse Évènements, l’exploitant du futur parc des expositions, monte en puissance

La filiale de GL Events, gestionnaire de trois lieux d’accueil à Toulouse, affirme sa capacité à pouvoir accueillir des évènements de grande taille.

Se positionner sur des manifestations et des conventions d’affaires d’envergure nationale dès l’ouverture du Pex, le parc des expositions de Toulouse Métropole à Aussonne en 2020. C’est l’objectif de Toulouse Évènements, gestionnaire de trois sites d’accueil toulousains (centre de congrès Pierre Baudis, les espaces Vanel et l’actuel parc des expositions). La filiale à 100% du groupe GL Events (4000 collaborateurs, 553 millions d’euros de chiffre d’affaires) anticipe le marché, en se préparant. Progressivement.

D’une part, elle a investi 300.000 euros dans l’aménagement du hall 7 de l’actuel parc des expositions, à Toulouse. La surface de cet espace de 4700 m² se divise désormais en deux modules - réunion et réception - capable d’accueillir jusqu’à 4000 personnes. Par ce biais, le gestionnaire de ce lieu affirme sa capacité à accueillir des manifestations de grande taille. « On s’inscrit sur un marché sur lequel on ne pouvait pas aller, faute d’équipements de réception de cette taille sur Toulouse », explique Olivier Chanelle, directeur général adjoint de Toulouse Évènements.

D’autre part, vingt personnes supplémentaires vont être recrutées d’ici trois ans, s’ajoutant aux soixante salariés actuellement en poste. Enfin, les équipes commerciales s’inscrivent déjà dans une démarche prospective. « Nous montons des dossiers de candidature pour des évènements qui auront lieu entre 2010 et 2025 », poursuit Olivier Chanelle.

Progression CA

Car à partir de 2020, le nouvel équipement de Toulouse Métropole se composera d’un parc des expositions de 40.000 m² et d’un centre de convention de 15.000 m². Et dans le cadre d’une délégation de service public, Toulouse Évènements assurera sa gestion et son animation jusqu’en 2032.

Avec 15 millions d’euros de chiffre d’affaires enregistrés en 2016, une hausse à deux chiffres est prévue d’ici l’ouverture du nouveau parc, affirme le directeur adjoint, qui précise qu’une « une évolution significative se verra à partir de 2020 ».
Audrey Sommazi

Olivier Chanelle, directeur général adjoint de Toulouse Évènements. Photo Hélène Ressayres - ToulÉco