Toulouse. Les Abattoirs, multiples et perturbés

Jusqu’au 4 mai, le musée des Abattoirs offre au moins deux bonnes raisons de pousser ses portes. A commencer par la présentation des multiples de l’artiste allemand Sigmar Polke et par la première exposition monographique de Céleste Boursier-Mougenot dans un musée européen.

Après le musée des Beaux-arts de Grenoble et quelques mois avant la rétrospective au MoMa, à New-York, les Abattoirs de Toulouse sont en plein dans l’actualité Sigmar Polke. Jusqu’au 4 mai, le musée d’art contemporain présente « La démultiplication de l’humour » ou la première exposition extensive des éditions, imprimés et photographies de l’artiste en dehors de l’Allemagne. Deux-cents œuvres prêtées par le (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/APRES-LE-TRAVAIL-Les-Abattoirs-multiples-et-perturbes,12705