Jardins du midi à l’assault d’une nouvelle clientèle

Publirédactionnel en partenariat avec

Entreprise historique installée à Beaumont-de-Lomagne, Jardins du Midi est spécialisée dans le commerce d’ail, d’oignon et d’échalote. Depuis janvier, c’est aussi la marque commerciale des herbes et condiments du groupe Mandar, qui a racheté la société en 2011.

Dans une filière dynamique qui travaille depuis plusieurs années à l’amélioration de la qualité de ses produits (bio, HVE, sans résidu…), Jardins du Midi veut séduire les consommateurs. « Nous portons les valeurs de notre marque », explique Philippe Quaranta, directeur général de la société. « Nous travaillons avec 200 producteurs partenaires et participons à la valorisation de cette filière des condiments, ail, oignon et échalote. » Une démarche ail solidaire s’emploie à soutenir la juste rémunération des producteurs.

Historiquement, l’entreprise créée en 1936 travaille majoritairement avec la grande distribution et la restauration hors domicile, via des distributeurs comme Garonne Fruits. « 10 % de notre chiffre d’affaires se fait également à l’export », souligne Philippe Quaranta. « En particulier sur des produits d’appellation, nombreux dans la région. » En 2019, Jardins du Midi, qui emploie 150 personnes, a ainsi enregistré un chiffre d’affaires de 42 millions d’euros.

Rachetée en 2011 par le groupe Mandar, l’un des leaders de la production et de la commercialisation d’herbes aromatiques, l’entreprise est depuis janvier la marque commerciale du groupe pour les herbes et les condiments. « L’objectif est aujourd’hui de développer l’activité BtoC et de cibler les jeunes consommateurs. Nous avons des produits de qualité que nous savons valoriser », assure le directeur général, convaincu du potentiel de la marque. La quarantaine de commerciaux qui sillonne le terrain se charge de lancer l’offensive.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Jardins-du-midi-a-l-assault-d-une-nouvelle-clientele,29026