L’idée business du mois : Handistore

Emmanuelle Beniflah, formatrice et coach marketing pour les petites entreprises, sélectionne pour ToulEco, chaque mois, une de ses idées vitaminées pour créer un business.

Pourquoi une telle idée ?
Pour les handicapés, et notamment ceux qui sont sur fauteuils roulants, aller chercher une baguette à la boulangerie peut vite se transformer en calvaire. Les établissements accueillant du public devront tous se mettre aux normes d’ici peu pour adapter l’entrée, la circulation à l’intérieur des front offices et même les cabines d’essayages. Ces mesures sont nécessaires mais ne sont pas suffisantes, si l’accès extérieur du magasin reste difficile ou si la marchandise est exposée trop haut.
De plus l’offre n’est pas assez riche et trop standardisée pour répondre à une demande toujours plus importante, si on y ajoute les personnes âgées ou à mobilité réduite.

Concrètement que suggérez-vous ?
Un concept complet autour de produits innovants pour handicapés et personnes à mobilité réduite, dans une ambiance colorée, dynamique et enjouée, aux antipodes de l’hôpital. Cette boutique compterait une offre conséquente de vêtements facilitant l’habillage, de chaussures adaptées, de matériel para médical et de confort, une librairie spécialisée, des compléments alimentaires,une parapharmacie, des ustensiles de cuisine ergonomiques, des claviers d’ordinateur simplifiés…

Elle pourrait être organisée en plusieurs univers correspondant aux moments qui rythment la vie : la toilette, le petit déjeuner, les sorties en ville ou même la cuisine.
Cette enseigne serait dotée, en outre, d’allées larges, d’une signalétique plus simple, d’étiquetages plus gros et de rayons aménagés pour rendre la marchandise plus accessible, mais aussi des fauteuils confortables pour les personnes à mobilité réduite et leurs accompagnants.

Et le personnel en contact avec la clientèle ?
Tout se joue sur la proximité dans la relation avec les clients et cette confiance ne peut s’établir que si ce sont de vrais conseillers professionnels qui se chargent de la vente. C’est pourquoi l’équipe doit être formée aux principales difficultés liées aux pathologies et bénéficier des autorisations nécessaires pour la vente de certains matériels. Mais à la qualité des conseils, doit s’ajouter un savoir être empathique, qui peut se formaliser par une prise en charge de chaque client tout au long de sa visite : accueil dès le parking, conseils adaptés, accompagnement pour l’essayage…et jusqu’après la sortie.

Votre conseil « vitaminé » pour cette idée business ?
Il faut opter pour une personnalisation avec des retouches sur mesure, mais aussi la possibilité d’ajouter du design ou même de customiser certains produits, grâce à des partenariats avec des artisans selliers, qui en plus d’offrir le choix entre une multitude de couleurs, matières, marquages ou broderies, peuvent considérablement améliorer l’ergonomie d’un fauteuil roulant. Prévoir aussi des versions plus simples, pour les petits budgets !

Retrouvez la fiche pratique de l’idée du mois sur le site d’Emmanuelle Beniflah.

1 Message

  • le 5 juin 2012 17:58

    C’est vraiment un secteur à exploiter. On peut dire que rien n’est fait à ce jour. L’investissement n’est pas négligeable mais tout est possible. L’implantation peut se servir d’un centre commercial récent, les accès sont déjà prévus. Autour de ce projet, le transport pourrait être étudié.
    Bravo pour cette idée.
    Danielle

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/L-idee-business-du-mois-Handistore-5748