« La préparation est une étape clé dans la réussite de la reprise »

Christèle Rosseeuw, fondatrice de Libéo Conseil, propose un parcours d’accompagnement individualisé dédié aux repreneurs-managers. Explications.

Christèle Rosseeuw, vous avez créé Libéo Conseil, pourriez-vous nous présenter votre programme d’accompagnement ?
Je propose, en partenariat avec Transaxiall, un parcours d’accompagnement individualisé dédié aux repreneurs-managers. Le programme Jump allie coaching, mentoring et expertise. Il intervient quand la volonté de reprendre une entreprise a déjà été posée, pour ai-der à construire et mettre en œuvre le projet, jusqu’à la pré-qualification des premières cibles. Il se destine à des managers et cadres dirigeants encore en poste ou qui viennent de quitter leur emploi, qui souhaitent être accompagnés pas à pas.

Quelle votre cible ?
Il n’existe pas de profil type du repreneur-manager. Chaque personne est unique et construit un projet particulier. Certains ont mûri un projet de longue date, alors que d’autres sont dans une situation plus subie de perte d’emploi. Ils envisagent alors la reprise comme une réelle opportunité, mais aussi parfois comme une solution face à la difficulté de trouver un emploi.

Que leur dites-vous ?

La reprise d’entreprise est un projet qui nécessite un engagement très fort, personnel comme patrimonial. Il ne peut pas s’agir d’un choix par défaut. Tout ce qui se rapproche de l’entrepreneuriat nécessite une certaine forme de résilience sur le long terme. Il faut être solide et déterminé, avoir confiance dans son projet et ses capacités, savoir prendre des décisions. Ce qui ne veut pas dire évidemment que ces capacités ne se développent pas !

Quels sont les écueils que vous constatez ?
Les porteurs de projet sont souvent dans l’urgence de trouver une cible, ce qui est encore renforcé dans le cas de la perte d’un emploi. La peur du vide les incite parfois à brûler les étapes. La préparation du projet est une étape clé dans la réussite de la reprise, à la fois pour trouver une entreprise adaptée à son profil, mais aussi en vue de la prise de fonction future du dirigeant. Il est indispensable de se préparer en amont, de prendre le temps d’explorer ses motivations, ses ressources, ses talents, ses axes de progrès, et de porter un regard à la fois bienveillant et lucide sur soi-même, afin de construire un cahier des charges qui corresponde à son profil de repreneur.

Pourquoi est-ce essentiel ?
C’est un véritable gain de temps pour la suite, d’avancer pas à pas de manière structurée, en se posant les bonnes questions, mais aussi en s’entourant de professionnels. Il est important de mener une réflexion sur ce qu’on désire, ses compétences, son engagement financier, le soutien de son entourage, l’impact de la reprise sur sa situation familiale et patrimoniale ou encore sa protection sociale. Nous proposons d’ailleurs dans le cadre de cet accompagnement un entretien avec un avocat partenaire pour aborder ces sujets. Une fois ce balayage réalisé, on peut mener un premier travail de cadrage et cibler quel type d’entreprise pourrait être cohérent avec le projet. À ce stade, nous ouvrons au maximum le champ des possibles.

Quelles sont les étapes suivantes ?
Éric Rosseeuw de Transaxiall intervient ensuite pour aider à finaliser le cahier des charges du repreneur. Il apporte une expertise en matière de connaissance de la réalité du marché, un appui pour construire une base de données de prospection, des clés pour adresser le marché caché et pré-qualifier les cibles. Son regard ex-pert permet de recentrer le repreneur. L’ alternance de séances de coaching et de mentoring lui permet de se mettre en ordre de marche.

Pourquoi ce parcours est-il primordial ?
L’objectif est de prendre le temps de la réflexion, de se poser les bonnes questions et de gagner du temps pour la suite. Le repreneur gagne ainsi en sécurité et se donne toutes les chances d’aboutir. Sur un marché tendu, il est d’autant plus vital de bien se préparer. Le porteur de projet gagnera aussi en crédibilité pour présenter son projet lors de la prospection, mais aussi auprès des acteurs institutionnels et des financeurs. Une personne bien préparer va gagner en impact.

Pourquoi cet intérêt pour la reprise ?
J’ai travaillé en tant que consultante pendant plusieurs années auprès de dirigeants de TPE et de PME, que j’accompagnais à tous les stades du cycle de vie de leur entreprise. J’ai également exercé pendant quinze ans dans un grand groupe en tant que DRH. Je connais donc à la fois les problématiques des petites entreprises et celles des cadres et je mesure le gap qui peut exister entre les deux réalités.
Propos recueillis par Agnès Frémiot
Photo : Valentine Chapuis - ToulÉco

Retrouvez l’intégralité de cet article dans le hors série Guide du Repreneur d’Entreprise en Occitanie, édition 2021

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/La-preparation-est-une-etape-cle-dans-la-reussite-de-la-reprise,31778