Les Cévennes gardoises retrouvent des couleurs

Symboles de désindustrialisation depuis la fermeture des mines de charbon, les Cévennes gardoises attirent de nouveau, pour leurs espaces naturels préservés et le redressement de leur capitale, Alès.

Les Cévennes se réveillent. Plombées par la fermeture des mines de charbon, il y a une quarantaine d’années, l’agglomération d’Alès se place aujourd’hui en 25e position du palmarès (publié en mars) des centres-villes dynamiques durant la crise sanitaire. Elle a enregistré en effet 1,13 million de passagers mensuels moyens et 81 % de flux préservés par rapport à la période pré-Covid, selon un palmarès (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Les-Cevennes-gardoises-retrouvent-des-couleurs,32368