Mazères-sur-Salat ne roule plus du papier Rizla +

Alors que l’activité de l’usine Riz Lacroix, spécialisée dans le papier à cigarette battait son plein en 2001, l’actionnaire majoritaire, le géant Impérial Tobacco, en décidait autrement et fermait les portes de ce fleuron industriel installé depuis 127 ans à Mazères-sur-Salat. Retour sur cette histoire d’amour qui finit mal.

« Lacroix, c’est Mazères et Mazères, c’est Lacroix », avait proclamé le maire des 600 habitants de la commune de Mazères-sur-Salat en octobre 2001. Peut être que Pierre Casteras croyait encore à l’avenir de ce fleuron industriel installé sur sa petite ville. Mais quelques mois plus tard, Riz Lacroix mettait définitivement la clé sous la porte, concluant la saga de la famille Lacroix et ses 127 ans (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Mazeres-sur-Salat-ne-roule-plus-du-722