Spatial : le Cnes va travailler pour l’instrument chinois Chang’e 6

Mercredi 6 novembre dernier, à l’occasion de la visite d’Emmanuel Macron en Chine, Jean-Yves Le Gall, Président du Cnes, et Zhang Kejian, administrateur de la CNSA (China National Space Administration), ont signé en présence des présidents Emmanuel Macron et Xi Jinping, une déclaration commune.

Elle stipule d’une part que la mission lunaire chinoise Chang’e 6 emportera en 2023 l’instrument français (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Spatial-le-Cnes-va-travailler-pour-l-instrument-chinois-Chang-e,27523