À Toulouse-Francazal, 100 ingénieurs embauchés pour accélérer l’Hyperloop

Ingénieurs en mécanique, en physique, en architecture systèmes ou encore spécialistes de développement logiciel : ils sont déjà une soixantaine de cols blancs de la société d’ingénierie Altran a planché depuis deux mois avec Hyperloop TransportationTechnologies (TT) et son centre de Recherche et Développement installé dans l’enceinte de l’ancienne base militaire de Toulouse Francazal.

Pour rappel, en 2017, la start-up californienne y avait ouvert son centre névralgique. Dès le mois de février, une quarantaine d’ingénieurs supplémentaires complétera cette première équipe.
Objectif ? Accélérer le développement de son véhicule à propulsion électromagnétique, ce transport futuriste théoriquement capable de se déplacer à plus de 1000 km/h dans un tube sous vide.

Car le temps presse. La concurrence avance ses pions pour faire fonctionner Hyperloop et rafler la mise. Virgin Hyperloop vient de réaliser un test avec des passagers à son bord. Pour Altran, ce contrat est une aubaine puisque la société, désormais filiale du groupe Capgemini, cherche à diversifier ses activités à Toulouse, mises en difficultés par la crise de l’aéronautique.
A.S.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/A-Toulouse-Francazal-100-ingenieurs-embauches-pour-accelerer-l,30224