Ambiance fin de règne Pechiney dans les Pyrénées

Auzat, Mercus, Lannemezan, Sabart-Tarascon... La fermeture ou la session des différents sites de Pechiney dans les Pyrénées s’est soldé par un véritable chaos économique.

Pechiney dans les Pyrénées, c’est aussi bien sûr la fermeture de l’usine d’aluminium d’Auzat, en 2003. Une catastrophe industrielle de plus pour les élus ariégeois qui, à l’image du maire de la commune, Bernard Piquemal, n’ont pas tardé à accuser l’industriel de « vider la vallée de son sang ». Ouvert en 1907, ce site regroupait 214 employés et une soixantaine d’intérimaires et faisait vivre toute la vallée du (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Ambiance-fin-de-regne-Pechiney-750