Ariège. Coup de peigne sur la manufacture Azéma-Bigou

article diffusé le 9 mars 2021

Savoir-faire industriel qui a occupé plus d’un millier de personnes en Ariège, la fabrication de peignes en corne, incarnée par la manufacture Azéma-Bigou, pourrait être relancée. C’est le projet de deux entrepreneurs, qui veulent redémarrer les machines en s’appuyant sur le marché du luxe.

Florissante dans les années 1930 en Ariège, où elle a employé jusqu’au 1500 ouvriers, l’industrie des peignes en corne a totalement disparu en 2018, avec la fermeture des Établissements Azéma-Bigou, à Lesparrou. Cette manufacture du Pays d’Olmes, dans la même famille depuis 1820, était la dernière en France et en Europe sur sa niche de marché, mais elle n’a pas résisté à la concurrence des peignes en (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Ariege-Coup-de-peigne-sur-la-manufacture-Azema-Bigou,30611