Chez Abrisud, l’homme et le robot cohabitent durablement

Assurer des tâches de plus en plus complexes, telle est la raison pour la­quelle le fabricant gersois d’abris de piscines a investi 300.000 euros dans une cellule robotisée. Un groupe de travail a été créé avec les employés pour permettre son acceptation.

La décision s’est imposée d’elle-même. « Nous nous sommes positionnés en 2011 car nous étions face à une impasse technique pour un besoin spécifique de fabri­cation », se souvient François- Xavier Desgrippes, président d’Abrisud. « Les outils dont nous disposions n’étaient pas capables de percer avec précision. »

En effet, le fabricant gersois d’abris de piscines pour les pro­fessionnelss’apprêtait alors à (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Chez-Abrisud-l-homme-et-le-robot-cohabitent-durablement,18060