Hyperloop : les premières embauches prévues à Toulouse fin 2017

article diffusé le 30 juin 2017

Le projet Hyperloop qui devrait prendre place sur l’ancienne base aérienne de Toulouse Francazal reste soumis à la signature d’un accord de protocole avec l’État et la Métropole. A terme, ses dirigeants pourraient investir 40 millions d’euros et employer une trentaine de salariés.

Six mois après l’annonce en grandes pompes de l’annonce de l’arrivée du projet Hyperloop sur l’ancienne base aérienne de Francazal, le projet avance beaucoup moins vite que la vitesse proposée par les capsules de HTT. Pourtant le dossier a été évoqué lors du dernier conseil de Toulouse Métropole. Lors de la session qui s’est tenue jeudi 29 juin, les élus ont adopté le principe d’une promesse de bail à (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Hyperloop-les-premieres-embauches-prevues-a-Toulouse-fin-2017,22386