Inquiète pour l’ingénierie, la CGT lance les États généraux de l’aéronautique

A travers trois tables-rondes, la Coordination CGT, rassemblant le syndicat chez Airbus et ses sous-traitants, propose de faire un état des lieux de l’ingénierie, touchée par une baisse de la charge de travail à cause de l’absence de nouveaux programmes chez l’avionneur européen.

Une semaine avant le salon du Bourget, la CGT organise les États généraux de l’aéronautique à Toulouse. Si la santé du constructeur Airbus est bonne avec des carnets de commande pleins pour huit ans, les entreprises sous-traitantes de Midi-Pyrénées tirent la sonnette d’alarme pour l’emploi dans les bureaux d’étude et d’ingénierie. L’absence de nouveaux programmes avant une décennie mobilise depuis un an la (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Inquiets-pour-l-ingenierie-aeronautique-la-CGT-lance-les-Etats,16811