Joma, créativité et performance

Publirédactionnel en partenariat avec

L’équipementier sportif espagnol s’est imposé aux côtés des cadors du secteur grâce à sa créativité et à sa capacité d’innovation.

Se démarquer, innover, surprendre. Un triptyque que cultive Joma depuis ses origines. Pour l’équipementier espagnol, qui partage avec Apple ou Microsoft la particularité d’être né dans un garage, l’audace est devenue la règle. Déjà à l’époque, il fut le premier à populariser les crampons de couleur chez les footballeurs. Et les nouvelles collections de cette année, aussi bien les vêtements que les chaussures, suivent cette tendance avec des coloris et des designs inattendus.

« Nous investissons plusieurs dizaines de milliers d’euros chaque jour en recherche et développement, mais nos produits répondent avant tout à une demande », insiste Dioubi Med, en charge du marché français. Un marché sur lequel la griffe ibérique est arrivée en 2012, s’appuyant notamment sur le TFC pour gagner en visibilité, et qui ne cesse de s’afficher en progression. Cette année, la croissance atteint même 40%. De quoi justifier le doublement des équipes commerciales, qui se composent aujourd’hui d’une quinzaine de personnes dans l’Hexagone.

La tendance observée en France est à l’image du développement du groupe, devenu aujourd’hui un réel concurrent aux géants du secteur. Si le football reste le sport moteur – la marque espagnole est même devenu le troisième acteur mondial dans l’univers du ballon rond –, Joma a également su s’imposer dans toutes les disciplines : handball, tennis, rugby, athlétisme. « Quel que soit le sport, Joma propose des solutions pour tous et améliore sans cesse la technicité de ses produits », conclut Dioubi Med.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Joma-creativite-et-performance,28973