Sur Futurapolis. L’Edito de Franz-Olivier Giesbert

Le directeur du Point explique pourquoi il s’engage dans la troisième édition de Futurapolis.

"Quand j’étais enfant, je lisais Hugo, Balzac, Flaubert, j’avais tout le temps le nez dans les livres. Les romans, les petites histoires et puis la grande, l’histoire de France, c’était la pâte humaine qui m’intéressait, les fresques épiques, les aventures, tous ces héros. Cette proximité ne m’a jamais lâché, je vis avec elle. Simplement, avec l’âge, j’ai appris à regarder aussi les choses, la réalité du (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/L-Edito-de-Franz-Olivier-Giesbert,13330