Claire Fita , vice-présidente de la Région en charge de la Culture : « La filière cinéma est un atout extraordinaire pour l’Occitanie »

Nouvelle vice-présidente de la Région en charge de la Culture pour tous, du patrimoine et des langues régionales, Claire Fita détaille les ambitions régionales pour la filière cinéma et audiovisuelle.

Claire Fita, quelles sont les actions de la Région en faveur de la filière audiovisuelle et cinéma ?
Nous avons beaucoup investi lors du premier mandat de Carole Delga et nos espoirs se sont concrétisés. Nous souhaitons que l’élan se poursuive car cette filière est un atout extraordinaire pour la région et la région un atout pour le cinéma. Parmi nos actions, le Fraca, Fonds régional d’aide à la création audiovisuelle, est doté de 4,5 millions d’euros par an environ. Mais au-delà de cet effort considérable, nous avons construit une région qui accueille de manière structurée des tournages, grâce au travail d’Occitanie Films (voir par ailleurs). Cette filière s’est structurée, développée et consolidée et l’Occitanie accueille plus d’une cinquantaine de sociétés de production et près de 4000 salariés. On estime les retombées économiques des tournages à 55 millions d’euros.

Est-ce aussi un moyen pour l’Occitanie d’attirer de nouveaux visiteurs ?
Oui. Le rayonnement de l’Occitanie en France et à l’étranger est au coeur du développement de notre politique en faveur de la filière. Nous sommes convaincus qu’il y a un impact en matière de tourisme, même s’il est très difficile à évaluer. Même les films d’animation, qui ne montrent pas directement les paysages ou le patrimoine régional, participent à ce rayonnement. Et tout cela attire aussi des compétences, ce qui est important pour l’Occitanie, qui est une terre d’accueil.

Au-delà du travail d’Occitanie Films, en quoi la Région s’investit-elle dans la consolidation de cette filière ?
Nous accompagnons le maillage des salles de cinéma sur le territoire, la création ou la rénovation, et nous veillons à la préservation du patrimoine cinématographique, avec des institutions comme la Cinémathèque de Toulouse ou l’Institut Jean Vigo à Perpignan. La région compte aussi énormément de festivals audiovisuels et nous soutenons plus de quarante-cinq d’entre eux à hauteur de 800.000 euros. Enfin, la Région est engagée en faveur de la formation et de l’éducation à l’image au travers des quatre structures publiques de formation et des actions auprès des lycées. Le film Josep sera d’ailleurs au programme 2021-2022 dans les lycées.

Plus largement, comment se porte le secteur de la culture ?
La priorité est la sortie de crise en répondant aux urgences et en réorientant les aides en fonction des besoins. Même si nous espérons une reprise économique à la rentrée, nous ne savons pas dans quel état seront les acteurs culturels. Depuis février, nous avons d’ailleurs entamé une concertation avec l’ensemble de la filière pour tirer un premier bilan et recueillir les aspirations.
Propos recueillis par Paul Périé.

Sur la photo : Claire Fita, nouvelle vice-présidente de la Région en charge de la Culture pour tous, du patrimoine et des langues régionales. Crédit : Boutonnet L- Daranaud A / Région Occitanie.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/La-filiere-Cinema-est-un-atout-extraordinaire-pour-l-Occitanie,32367