Le Groupe Cahors reste branché sur la diversification

Depuis le Lot, le discret Groupe Cahors multiplie ses compétences en matière de compteurs et les exporte à travers le monde sur les marchés en devenir.

Pendant la Grande Guerre, le riche négociant en art Alfred Jourdan a misé sur le gaz et l’électricité. En créant la « Compagnie Française des Becs Farkas » à Paris, il posait la première pierre d’un édifice qui allait devenir le « Groupe Cahors » (ex-MAEC). En fusionnant en 1921 avec la jeune Société d’Appareillage Electrique et Mécanique, créée à Cahors, l’entreprise parisienne ancre définitivement sa destinée (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Le-Groupe-Cahors-reste-branche-sur-la-diversification,14817