Le diamant noir, un produit rare contrôlé

En France, près de vingt-cinq tonnes de truffes chinoises sont importées chaque année. Pour défendre la production de l’Hexagone en déclin, l’État a instauré un protocole pour doter le secteur de la trufficulture d’un appui jusqu’en 2020.

La truffe chinoise joue les trublions sur ce marché de luxe. Elle ressemble comme deux gouttes d’eau à sa cousine française, mais elle est moins aromatique et surtout dix fois moins chère. Cette concurrence chinoise annonce-t-elle une nouvelle guerre commerciale ? « Non, la truffe est très demandée. Or l’offre en France est insuffisante », assure Alain Ambialet, président de la Fédération régionale des (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Le-diamant-noir-un-produit-rare-controle,14338