Molex : le procès en diffamation de Christian Estrosi renvoyé au 10 octobre

A tiroir, le dossier Molex réserve au moins deux nouveaux épisodes dans les mois qui viennent. Le caractère abusif ou non des licenciements économiques de 190 anciens salariés de l’usine de Villemur-sur-Tarn sera examiné en décembre par le Conseil des prud’hommes de Toulouse. D’ici là, le 10 octobre, c’est le tribunal correctionnel qui devra se prononcer sur sa compétence à juger une affaire de diffamation opposant un ancien Molex à Christian Estrosi.

Pas facile d’attaquer Christian Estrosi en diffamation. Mercredi 12 septembre, le procès intenté par Denis Parise, ex-secrétaire du comité d’entreprise de l’usine Molex Automorive de Villemur-sur-Tarn contre l’ancien ministre de l’Industrie, a tourné au débat technique à tel point que les juges du tribunal correctionnel de Toulouse ont reporté au 10 octobre leur décision sur la forme. Le fond lui (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Molex-le-proces-en-diffamation-de-6043