Reprise de l’activité au centre spatial de Toulouse

Le Cnes a amorcé une reprise progressive de ses activités sur site dans chacun de ses quatre centres. Elle s’est faite au Centre Spatial de Toulouse de manière progressive avec une faible densité de personnes par bâtiment. « Les plans d’application et les gestes barrières sont scrupuleusement respectés, après quelques jours de déconfinement, le constat est très positif », indiquent les responsables de l’établissement.

Un peu plus de 400 personnes, dont environ un tiers en assistance technique, ont été identifiées pour assurer la reprise d’activités à la direction des Systèmes Orbitaux. Le nombre moyen de personnes présentes sur le site est estimé à 245 pour la première phase de déconfinement. Des plans d’application ont été rédigés pour toutes les activités devant réunir plusieurs personnes dans un même local.

Quinze projets ont été classés prioritaires et uniquement pour les tâches ne pouvant être télétravaillées (essais système, préparation de campagne, laboratoires, accès à des données classifiées ou restreintes, …). Parmi ces projets, on peut citer les programmes Ceres, CSO-2, Taranis, Strateole, MicroCarb, Angels et Ness.
Enfin, à la direction des Lanceurs à Toulouse, vingt-sept personnes travaillent sur les projets Ariane 6 et CSG NG (sur les 100 présentes habituellement). Quinze personnes au maximum sont présentes simultanément sur le site.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Reprise-de-l-activite-au-centre-spatial-de-Toulouse,28848