Social. Les collectivités s’engagent à préserver l’outil industriel de la Sam jusqu’au 30 juin

Probablement un début de sortie de crise pour la Sam, cette fonderie automobile aveyronnaise occupée par ses anciens salariés depuis le 29 novembre. Les élus de la Région Occitanie, réunis en commission permanente le vendredi 14 avril, ont adopté un protocole pour l’immobilisation des machines et la sécurisation du site jusqu’au 30 juin 2022. Celui-ci, conclu entre la Région, la Communauté des communes de Decazeville et les mandataires judiciaires, s’inscrit dans la perspective d’une éventuelle reprise du site par le groupe MH Industries, qui peut déposer une offre de rachat de ces équipements jusqu’au 30 juin.

En attendant, la Région s’engage à prendre en charge le paiement des loyers et des frais d’électricité représentant un montant maximal de 84.000 euros par mois. La Communauté des communes de Decazeville prendra la responsabilité du gardiennage du site, avec la présence d’une entreprise spécialisée 24/24h et 7/7 jours. Ces deux garanties avaient été demandées par les anciens salariés pour qu’ils libèrent les locaux.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Social-Les-collectivites-s-engagent-a-preserver-l-outil,34015