Toulouse. Expansio organise le premier salon virtuel dédié à l’internationalisation des entreprises

Convertis à la révolution digitale, les salons d’affaires se virtualisent. Le cabinet toulousain de conseil en financement de l’export, Expansio, lance la première édition de son International Day Online. Un salon en ligne pour accompagner le développement à l’étranger des entreprises.

Les effets de la pandémie de coronavirus n’en finissent pas. L’un d’eux est bien l’accélération de la conversion au digital du monde économique. Les salons d’affaires emboîtent le pas. La grande foire de Canton, le prochain salon aéronautique de Farnborough en juillet, la SITL, semaine de l’innovation transport et logistique en juin, ou encore les Industry Space Days les 16 et 18 septembre 2020… tous se mettent au format virtuel.

À Toulouse, Expansio, cabinet de conseil en financement dédié au développement international des entreprises françaises, n’a pas attendu les contraintes sanitaires liées au Covid-19 pour lancer sa plateforme web, l’International Day Online (IDO 2020), le jeudi 25 juin prochain. « Nous avons initié ce projet il y a huit mois déjà, dans la suite logique de la digitalisation de notre expertise », explique Fabrice Benoliel, cofondateur d’Expansio, au côté de Sophie Guichard. « Un dirigeant de PME qui veut aller à l’international arrête souvent par manque d’information et de temps. Nous avons donc pensé à cette solution virtuelle pour collecter de l’information de qualité en une journée et sans déplacement, donc en décarbonant ce type d’événement. »

Comme un salon physique

C’est une grande première de l’écosystème du commerce international en France, soutenue par Bpifrance, partenaire de l’événement, et Globallians, réseau d’experts pays dans l’accompagnement à l’international. De 9h à 18h ce jour-là, sur inscription gratuite, il sera possible à tout représentant d’une entreprise qui a un projet à l’export de participer, à ce salon derrière son écran. « Le vice-président du Medef, Fabrice Le Saché ou encore le chef économiste de la Coface seront intervenants. Conférenciers, rendez-vous individuels, échanges sur des stands, masterclass…Tout a été pensé comme un salon physique », souligne Fabrice Benoliel. La jauge a été fixée à 3000 participants maximum, pour 750 inscrits à ce jour.

Les opérations d’internationalisation maintenues

Malgré la coronacrise, près de « 92% des entreprises déclarent maintenir leurs positions et projets à l’export », selon une enquête de Bpifrance. Pour autant, Fabrice Benoliel pointe un arrêt de deux entreprises sur trois au bout d’une année de leur internationalisation, souvent par manque de structuration de leur projet. « Ce rendez-vous informatif virtuel est donc amené à être reconduit annuellement pour aider les PME et ETI dans leur financement à l’export. »

La société de conseil toulousaine de quatre salariés investit près de 20% de son chiffre d’affaires annuel, de quelque 450.000 euros en 2019, dans la digitalisation de son offre de services. Depuis sa création en 2008, elle revendique plus de 1500 projets internationaux d’entreprises financés. L’organisation du salon sera l’occasion d’une visibilité accrue d’Expansio qui espère ainsi une couverture nationale élargie de son portefeuille clients et une progression de son activité de 50% en 2021 par rapport à une année 2020 anticipée stable.
Isabelle Meijers

Sur la photo : Fabrice Benoliel a cofondé le cabinet Expansio qui affiche une croissance de son activité de 20% par an depuis 2016. Crédits : Hélène Ressayres - ToulÉco.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Toulouse-Expansio-organise-au-cote-de-Bpifrance-le-premier-salon,29089