Toulouse : lou.lenn, la couette en laine qui tombe pile-poil

La jeune entreprise toulousaine lou.lenn sort de son nid pour proposer une couette 100% française, éco-conçue et biodégradable. Grâce à la vente en ligne, elle ne décale pas son lancement, qui démarre par une campagne de prévente sur Ulule. Conception éthique pour achat équitable.

Entreprise à mission. C’est ainsi qu’Euriel Morvézen, créatrice de la marque lou.lenn, décrit son ambition, avec une couette en pure laine française qui débarque en vente en ligne en ce mois de novembre confiné. Comme une réponse au besoin de cohérence des consommateurs, qui sont de plus en plus nombreux à souhaiter savoir ce qu’ils achètent. « C’est après avoir vu le film Demain de Cyril Dion et Mélanie Laurent que j’ai décidé de donner un sens à ma vie », confie l’entrepreneuse aguerrie aux pratiques marketing et commerciales.

Ancienne responsable grands comptes pour le transporteur DHL, puis directrice d’agence du logisticien Röhling, elle a aussi passé cinq ans en Australie auprès de l’opérateur DB Schenker en tant que responsable commerciale. « C’est là que j’ai découvert la laine et ses bienfaits, elle est incontournable sur l’île-continent », raconte Euriel Morvézen. Et d’énoncer ses qualités : thermorégulatrice, anti-odeur, retardatrice de flamme, autonettoyante, elle est aussi « apaisante pour mieux dormir » !

Une filière à mobiliser

Analysant les composants de sa propre couette synthétique, la jeune entrepreneuse se rend compte qu’elle est « bourrée de produits chimiques et de perturbateurs endocriniens » et qu’il n’existe pas de possibilité de recyclage. Remontant la filière, elle rapporte que « 80% de la laine française est exportée en Asie, essentiellement en Chine, avant de revenir vers l’Europe. Elle se lance alors dans la réflexion d’un produit éco-conçu, une couette en laine, naturelle, durable et biodégradable, s’inspirant d’initiatives qui connaissent le succès : les ateliers Tuffery et leurs jeans en coton et laine dans le Tarn, le Slip Français et son pull Ludo, le Mouton givré et ses sacs isothermes… et choisit une manufacture à proximité d’Avignon comme fournisseur.

Un marché prometteur

Pour construire son modèle économique, elle s’est basée sur une étude sur « les habitudes des Français en matière de consommation, de tri et de recyclage des Textiles d’habillement, du linge de maison et des chaussures (TLC) » datée de juillet 2018. Euriel Morvézen l’affirme : « 45% des Français privilégient désormais les produits locaux, en matière recyclée (…) qu’ils considèrent plus résistants et de meilleure qualité ». Si on intègre le fait que les ventes de matelas et de literie ne cessent de croitre (3,9 millions de matelas vendus en France par an), les ventes de couettes naturelles et durables devraient s’envoler elles aussi. L’entrepreneuse table sur 350 ventes la première année, 700 la seconde et 1400 la troisième, directement depuis son site internet. Une campagne de pré-vente sur Ulule démarre ce mois-ci. De quoi rester confiné sous une couette éthique et durable.
Valérie Ravinet

Sur la photo : Euriel Morvézen, créatrice de lou.lenn – Crédits : Valentine Chapuis - ToulÉco.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Toulouse-lou-len-la-couette-en-laine-qui-tombe-pile-poil,29849