Trois scientifiques toulousaines récompensées

À l’occasion de la semaine de la fête de la science, qui se déroule du 2 au 12 octobre, la Fondation L’Oréal et l’Unesco récompensent trois chercheuses toulousaines du Prix Jeunes Talents. 

Fille d’apiculteurs professionnels, Coline Monchanin est actuellement en thèse au Centre de recherche pour la Cognition animale à Toulouse. Ses recherches sont dédiées aux métaux lourds, polluant environnemental dont les effets sur les pollinisateurs restent largement méconnus.
 
Nadine Serhan est originaire du Liban, où elle a réalisé la première partie de son parcours académique. Après l’obtention d’un master en Génomique et protéomique fonctionnelles, elle quitte Beyrouth pour Toulouse, où elle effectue aujourd’hui un doctorat en Immunologie. 
 
Laure-Anne Poissonnier est aujourd’hui post-doctorante au Centre de recherche pour la Cognition animale à Toulouse où elle dédie ses travaux aux insectes. Actuellement, la chercheuse concentre ses travaux sur la mouche du vinaigre, un insecte qui possède des potentialités permettant de mieux comprendre le fonctionnement du cerveau lors de différents apprentissages.

Elles recevront une bourse de recherche d’un montant de 15.000 euros pour les doctorantes et 20.000 euros pour les post-doctorantes et bénéficieront d’un programme de formation au leadership. Cette édition 2020 a distingué trente-cinq jeunes scientifiques menant leurs recherches en France métropolitaine ou dans les Outre-Mer, sélectionnées par un jury parmi 700 candidatures.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Trois-scientifiques-toulousaines-recompensees,29577