ToulÉco

Publié le mardi 26 juin 2018 à 18h30min par Béatrice Girard

Otakam, le coach digital qui aide à franchir les cols

Dossier spatial en Occitanie 3/5

Amateur de vélo et ingénieur au Cnes, Jérôme Legenne a créée Otakam qui permet aux cyclistes de mesurer leurs efforts une fois sur leur vélo. La start-up a reçu le soutien du Cnes et vise prochainement une levée de fonds.

Gravir le col du Tramassel qui surplombe Hautacam ? L’expérience peut s’avérer douloureuse même pour les cyclistes les plus avertis… En référence à ce col mythique des Pyrénées, Jérôme Legenne, ingénieur au Cnes - et amateur de vélo - développe l’appli Otakam avec deux associés, à la tête de Proessa Sport installée à Toulouse.

« Nous nous appuyons sur un brevet du Cnes basé sur le suivi physiologique des astronautes, combiné avec nos propres algorithmes et les signaux GNSS (Global navigation satellite system), en particulier Galiléo » explique-t-il. Le pari d’Otakam ? Aider les sportifs à gérer leur effort, évaluer leur performance par rapport à celle des autres cyclistes lors d’une sortie de groupe et in fine, prédire leur « état » à la fin du parcours.

Vers une levée de fonds de 500.000 euros

Incubée au sein de l’ESA Bic Sud France, la start-up bénéficie d’une convention d’essaimage du Cnes, et a décroché une bourse French Tech en 2017. Des coups de pouce qui lui ont permis de cumuler des financements pour développer son prototype d’ici l’été prochain et un hébergement au sein de Théogone. « Rares sont les start-up du spatial qui partent de zéro car le marché est trop difficile », confie Jérôme Legenne. Il vise l’équilibre en 2019, des bénéfices en 2020, à condition d’avoir réussi d’ici là une levée d’amorçage de 500.000 euros.
Béatrice Girard

Sur la photo : Jérôme Legenne, ingénieur au Cnes, a développé l’application Otakam qui aide les cyclistes à gérer leurs efforts. Crédits : Rémy Gabalda - ToulÉco

A lire :

Retrouvez l’intégralité de ce dossier dans ToulÉco le mag, actuellement en kiosque