Le site toulousain NXP va être racheté par l’Américain Qualcomm

article diffusé le 3 juillet 2017

Centre clé de recherche sur la voiture du futur et dans les radiofréquences, le site NXP de Toulouse, anciennement Motorola puis Freescale, souffle cette année ses cinquante bougies. Le rachat en cours par Qualcomm ne devrait pas changer son périmètre d’activité.

Une histoire mouvementée. Alors que les opérations de rachat ou fusion se succèdent, la dernière en date promettant d’être gigantesque, le site spécialiste des semi-conducteurs de Toulouse se maintient dans la recherche de pointe. Créé en 1967 par l’Américain Motorola, le centre a employé jusqu’à 4000 personnes. Il est initialement dédié à l’assemblage et aux tests de puces électroniques, avant de devenir (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Bientot-sous-pavillon-Qualcomm-le-site-toulousain-NXP-resiste,22357