Combien pour réindustrialiser l’Occitanie ?

France relance » a permis de financer 506 projets à hauteur de 257 millions d’euros en Occitanie, 38 ont été identifiés comme étant de souveraineté nationale. Une belle performance selon Christophe Lerouge, directeur de la Dreets Occitanie, la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités.

Personne n’a oublié le désarroi des entreprises et la pénurie de masques chirurgicaux subie par la France en mars 2020. Une situation inédite qui a mis le pays face à la réalité de sa désindustrialisation massive. Dans ce contexte, le plan « France Relance » a donc été lancé. Objectif ? Soutenir et relancer l’industrie, pousser les entreprises à se diversifier et pourquoi pas à réindustrialiser leur production. « Si plusieurs entreprises d’Occitanie ont pu, grâce à ce plan, concrétiser des projets déjà en cours, il y a eu aussi de l’argent frais et notre région s’est bien défendue puisqu’elle a entièrement consommé l’enveloppe du plan de relance qui lui était dédiée », affirme Christophe Lerouge, directeur de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (Dreets) Occitanie.

Selon les derniers chiffres communiqués par l’organisme, « dans l’industrie 506 projets ont été financés en Occitanie pour un montant total de subventions ou avances remboursables de 257,7 millions d’euros. Parmi ces projets, 38 concernaient la réindustrialisation dans des domaines considérés de souveraineté nationale, la santé, l’agroalimentaire, l’électronique ; mais aussi la chimie ou les matériaux, des secteurs fournissant des intrants essentiels au reste de l’industrie ».


Dans le détail, 61 projets ont concerné l’aéronautique, 144 l’automobile, 3 le nucléaire, 331 l’industrie du futur, 59 les territoires d’industrie, 33 des secteurs considérés comme stratégiques et 5 la santé. Pour le représentant du ministère de l’Économie, des finances et de la relance, le projet le plus emblématique est celui d’Evotec. Le groupe allemand qui a repris en 2015 les activités de recherche et de santé de Sanofi à l’Oncopole, a annoncé au printemps 2021 la construction d’une usine de fabrication de thérapies biologiques de 10.000 m2 dont l’ouverture est prévue fin 2023.

« France 2030 » dédié à l’innovation ?

À l’automne dernier, le gouvernement annonçait un nouveau plan de soutien à l’industrie avec « France 2030 ». Un plan de 20 milliards d’euros sur cinq ans pour développer la compétitivité industrielle et les technologies d’avenir en France. « Nous n’en connaissons pas encore les modalités, mais il sera sans doute mis en place dans le cadre du programme d’investissements d’avenir (PIA) et sous forme d’appel à projets », indique Christophe Lerouge. « Ce que je comprends, c’est qu’il sera plus concentré sur certaines thématiques et sans doute consacré à des financements de technologie de rupture, de la production, de l’innovation. »

Béatrice Girard

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Combien-pour-reindustrialiser-l-Occitanie,34089