Depuis Montpellier, Oc’Consigne veut favoriser le réemploi du verre en Occitanie

L’association montpelliéraine Oc’Consigne veut créer une filière de réemploi du verre au travers de la collecte, le lavage et la remise en circuit des bouteilles et autres contenants en verre sur un territoire de 150 km autour de Montpellier. Une alternative au recyclage du verre, grand consommateur d’énergie.

Le retour de la bonne vieille consigne ? Alors que le recyclage du verre (transport, refonte, fabrication) s’avère énergivore, le réemploi lui, dépense 75% moins d’énergie et près de 50% moins d’eau. C’est face à ce constat que Oc’Consigne, association montpelliéraine créée en 2018, décide de donner une nouvelle vie au verre, par le lavage et la réutilisation de bouteilles.

Une unité industrielle de lavage doit prochainement voir le jour et devrait être localisée dans l’Hérault, à proximité de Montpellier. « Sans doute dans le Pays de l’Or ou sur la Métropole de Montpellier... », précise Anne-Claire Degail, créatrice du concept.

L’objectif : permettre aux habitants de la région de ramener leurs bouteilles en verre chez leurs commerçants habituels ou dans des points de collecte. Les bouteilles sont ensuite lavées, revendues à des verriers locaux et réutilisées par des producteurs partenaires. Déjà une cinquante de partenaires régionaux se sont engagés, parmi eux des magasins (BioCoop, Le Drive en Vrac), des brasseurs (dont la Brasserie Matcé à Montpellier), des vignerons et des collectivités.

En course pour le concours de La Fabrique Aviva

Le projet présente à la fois des opportunités économiques (emplois locaux, réduction de coûts, dynamisation du maillage économique territorial...), des impacts sociaux (filière courte co-construite, préservation de l’environnement, nouvelle habitude de consommation...) et un intérêt environnemental (moins d’énergie et d’eau consommées, moins d’émissions de gaz à effet de serre...). Ce concept de lavage et de réemploi est testé depuis septembre 2019 par l’association Locaverre, avec son projet « Ma Bouteille s’Appelle Reviens » à Romans-sur-Isère (Drôme), qui remet au goût du jour le concept de consigne.

Au vu du coût d’une machine industrielle de lavage (plusieurs centaines de milliers d’euros), Oc’Consigne souhaite commencer par une phase de test en installant une petite machine, afin de prouver le fonctionnement du concept aux producteurs et aux acteurs financiers. L’association a répondu à un appel à manifestation d’intérêt de l’Ademe pour accompagner le développement de dispositifs performants de réemploi d’emballages en verre, afin d’obtenir un soutien financier.

Elle participe actuellement au concours national de l’entrepreneuriat social et solidaire de La Fabrique Aviva, lancé par Aviva France. Son projet « Le retour de la consigne de verre dans le Sud » fait partie des 740 projets sélectionnés et récolte 6500 voix à ce jour, le plaçant parmi les 35 mieux notés. Les 15 gagnants remporteront 60.000 euros pour financer leur projet entrepreneurial. Fin des votes le 9 février, sur le site https://www.lafabriqueaviva.fr/.
Hubert Vialatte

Sur la photo : L’équipe d’Oc’Consigne. Crédit : DR.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Depuis-Montpellier-Oc-Consigne-veut-favoriser-le-reemploi-du,30494