En Occitanie, le Syntec numérique redoute un trou d’air et nomme un chargé de mission

10.000 collaborateurs en inactivité d’ici à la fin de l’année : ce sont les estimations du Syntec numérique en région, en raison de la crise dans l’aéronautique. « Cela représente près d’un tiers de nos 35.000 salariés dans le secteur », s’inquiète Luc Marta de Andrade, responsable des relations avec le Medef, à l’occasion de la présentation de l’étude conjoncturelle du Medef Occitanie secteur par secteur. « On s’aperçoit que le marché repart au niveau national, mais peu sur Toulouse où la situation est particulière. »

Pour lutter contre cette tendance, le syndicat professionnel fait état de plusieurs actions. Il a ainsi proposé à l’État que Toulouse devienne une zone franche urbaine du numérique avec des avantages dédiés. Ses dirigeants ont aussi rencontré les patrons d’Airbus afin de leur proposer de relancer des projets d’ingénierie dédiés qui seraient financés par les entreprises du secteur.
Enfin, le Syntec numérique a recruté un chargé de mission en la personne de Frédéric Honnorat, ancien fondateur de Bankapart. Celui-ci aura pour mission de prospecter de nouveaux projets en national comme à l’étranger.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/En-Occitanie-le-Syntec-numerique-redoute-un-trou-d-air-et-nomme,29418