L’entreprise Ratier Figeac condamnée par la justice américaine

En se retirant d’un appel d’offre américain relatif à l’A400M, Ratier Figeac prend cher : la justice US l’accuse de rupture abusive de contrat, et de vol de secret industriel. Elle condamne l’entreprise régionale à verser une amende de 17 millions de dollars.

Une amende qui concerne un contrat de dégivrage d’hélices qui remonte à 2005. 17 millions, cela représente l’équivalent de deux années de bénéfices (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/L-entreprise-Ratier-Figeac-1174