LGV Bordeaux-Toulouse. Les entreprises ne veulent pas être taxées

Hors de question de payer des taxes supplémentaires pour financer la LGV Bordeaux-Toulouse. C’est en somme le discours de la CCI Occitanie et de la CPME 31. Pourtant, c’est bien ce qui avait été annoncé il y a quelques jours. Explications.

Maladresse ou coup de communication ? Après la publication de l’article Occitanie. Une nouvelle taxe sur les entreprises pour financer la LGV, Samuel Cette, président de la CPME 31 et CPME Occitanie, est tombé de sa chaise : « j’apprends qu’une taxe sur les entreprises va être instaurée, et – le comble – que le plus dur a été de convaincre les entreprises ! Mais nous n’avons absolument pas été consultés, (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/LGV-Bordeaux-Toulouse-Les-entreprises-ne-veulent-pas-etre-taxees,28021