Ingénierie. « Les circuits courts, c’est possible aussi dans le secteur numérique »

article diffusé le 17 juin 2020

Quatre société toulousaines spécialistes du numérique s’associent pour obtenir des commandes des grands donneurs d’ordres. Une initiative qui se monte alors que le Syntec Numérique craint en Occitanie, « 8000 à 10.000 destructions d’emplois dans les mois qui suivent le déconfinement ». Explications de Pierre-Jean Brousset, PDG d’Eole Consulting, l’un des quatre co-fondateur de ce collectif baptisé Renaissance2020.

Pierre-Jean Brousset, quels sont les objectifs de Renaissance2020 ?

Renaissance2020 est un collectif de quatre sociétés toulousaines : celle que je dirige, Eole Consulting, ainsi que Uneed, Labsoft, et Settis. En regroupant nos savoir-faire et nos équipes (presque 1000 personnes au total), nous voulons être crédibles auprès des grands donneurs d’ordres comme Airbus, Engie, SNCF, et nous leur lançons (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Ingenierie-Les-circuits-courts-c-est-possible-aussi-dans-le,29008