Les trois grands chantiers de l’ESC Toulouse pour 2012

Le groupe ESC Toulouse sera en profonde mutation en 2012. Un nouveau directeur aux commandes, un probable changement de statut pour plus d’autonomie, une étude de déplacement du campus hors du centre-ville. En jeu, le développement de la marque pour gagner du terrain face à ses rivales régionales.

Hervé Passeron a confirmé ce mardi 24 janvier qu’il quittera prochainement ses fonctions de directeur du groupe ESC Toulouse. « Je ferai valoir d’ici six mois mes droits de départ à la retraite », a indiqué ce diplomé de l’École Centrale. « J’ai 65 ans et j’ai effectué un mandat de quatorze ans à la tête de l’ESC Toulouse. »

Le recrutement du successeur d’Hervé Passeron a été confié à un cabinet parisien. Une (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Les-trois-grands-chantiers-de-l-5204