Occitanie. MyCarSpot digitalise la gestion des parkings d’entreprises

En partenariat avec :

Créée en 2018 par Stéphane Seigneurin et Alexandre Michel, MyCarSpot est une start-up montpelliéraine qui développe une solution permettant aux entreprises et aux collectivités de mieux gérer la mobilité de leurs collaborateurs, en donnant la possibilité de faire du partage de place de parking.

Déployée en France et dans les grandes métropoles européennes, la solution MyCarSpot permet aux salariés d’une entreprise de connaître la disponibilité des places de parking en fonction des disponibilités de chacun et ainsi de pouvoir faire leurs réservations directement sur leur smartphone.
C’est à l’occasion d’un déménagement d’entreprise que Stéphane Seigneurin, alors directeur de l’innovation et de Recherche et Développement dans une société de télécoms, eut l’idée de développer ce qui figurait déjà comme les prémices de MyCarSpot. « Nous devions déplacer le siège de l’entreprise d’une zone d’activité au centre-ville. Nous passions de 50 à 150 salariés sur le site, alors que la capacité de notre parking était divisée par trois. Une place m’était réservée toute l’année alors que j’étais souvent en déplacement, je ne m’y stationnais que très rarement. Je me suis donc proposé pour développer une application capable d’optimiser le partage équitable des places. Cela a tout de suite bien marché en interne, j’ai donc décidé de la commercialiser, puis très vite nous avons commencé à signer avec de grandes entreprises, comme le groupe Onet ou JCDecaux », se souvient le cofondateur de MyCarSpot.

Rapidement, la solution de MyCarSpot s’est déployée en France et dans les grandes métropoles européennes, permettant aux entreprises utilisatrices de gagner entre 20% et 30% de places supplémentaires en moyenne. « Beaucoup d’applications existent pour le grand public, permettant à des particuliers ou des hôtels de louer une place de parking aux utilisateurs lors d’événements. Mais sur le marché de l’entreprise, notamment en ce qui concerne la sécurité relative à l’accès au parking ou sur la dimension collaborative, nous sommes assez uniques. Même si certains concurrents internationaux essaient de venir en France, nous nous différencions sur le fait que nous sommes très portés sur le digital, ce qui permet de plus facilement déployer notre solution, et aussi sur le fait que nous portons une attention toute particulière sur l’équité et la transition vers des mobilités différentes », explique Stéphane Seigneurin.

Des places de parkings aux bureaux

« Nous avons de bons taux d’adoption de nos applications, les utilisateurs jouent vraiment le jeu et contribuent au développement de MyCarSpot en nous demandant de plus en plus de fonctionnalités », se réjouit le président de la start-up. Se voulant à l’écoute de ses clients, c’est justement en se concentrant sur les retours utilisateurs que MyCarSpot a décidé d’élargir son offre pour s’adapter aux problématiques actuelles.
« Cela faisait un moment que l’on y pensait, mais pendant la phase de confinement, nous avons constaté qu’il existait une réelle demande face au problème lié aux mesures de distanciation dans les bureaux, incitant bon nombre d’entreprises à jongler entre présence physique et télétravail », dit-il. « Puisque nous gérions déjà des ressources soumises à des contraintes et à des critères de distribution, on nous a naturellement demandé si l’on pouvait s’adapter à la situation ». La start-up a donc profité du confinement pour travailler sur cette nouvelle fonctionnalité en collaboration avec le groupe Merck en Italie, afin de pouvoir proposer une solution couplée capable d’assurer les distanciations et la traçabilité de chacun tout en respectant un pourcentage d’occupation des bureaux.

Une croissance fulgurante

Avec une croissance de près de +400% de son chiffre d’affaires en 2018/2019, la start-up a le vent en poupe et ambitionne de continuer sur sa lancée. Elle devrait lever cette année près d’un million d’euros. « Cette levée de fonds nous permettra de développer davantage notre service client, d’engager des commerciaux pour déployer MyCarSpot en France et à l’international et de renforcer nos activités de développement. Nous sommes une dizaine de personnes chez MyCarSpot, nous espérons gonfler notre effectif à 25 personnes pour les 5 années à venir. Nous avons l’ambition de devenir leaders du parking partagé en entreprise en 2025 et visons un chiffre d’affaires de 4 à 5 millions d’euros d’ici là », prévoit Stéphane Seigneurin. « Nous sommes sur un marché nouveau et très dynamique. Il y a une place à prendre, et il faut la prendre vite ! Aujourd’hui on gère près de 5000 places de parking en Europe. Nous espérons multiplier ce chiffre par 10 dans les trois prochaines années », conclut-il.
Propos recueillis par Clément Seilhanm, Midenews

Sur la photo : Alexandre Michel et Stéphane Seigneurin, fondateurs de myCarSpot. Crédits : DR.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/MyCarSpot-digitalise-la-gestion-des-parkings-d-entreprises,29279