Récit 4/6. Erreurs passées et responsabilités actuelles sur Salsigne

En 1980, date à laquelle l’État, via le BRGM et sa filiale Coframines, a repris l’exploitation des mines de Salsigne, « le risque environnemental qui s’attachait à la poursuite de l’activité́ minière n’a pas été pris en considération par l’État », soulignaient les sages du palais Cambon.

« À cette date, le caractère fortement polluant de l’activité́ minière était pourtant connu des pouvoirs publics locaux. (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Or-de-Salsigne-les-erreurs-de-l-Etat,28659