Toulouse. Les ambitions et la stratégie du nouveau patron du marché gare

Le nouveau gestionnaire du Min de Toulouse et de la zone logistique de Fondeyre joue gros, plus de 46 millions d’euros, pour donner un second souffle à ces deux équipements. Il vise le rang de deuxième marché français après Rungis.

Opérationnel depuis 1964, dans le rouge ces dernières années avec 24 millions d’euros de dette au compteur, le Marché d’intérêt national de Toulouse voit désormais l’avenir en rose. Son ardoise a été réglée par Toulouse Métropole et son nouveau gestionnaire, le groupement Lumin’Toulouse, désigné en avril par la collectivité locale à l’issue d’un appel d’offres, a prévu de lui consacrer près de 16 millions (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Toulouse-Les-ambitions-et-la-strategie-du-nouveau-patron-du,22640