ToulÉco

Publié le lundi 1er mai 2017 à 18h57min par Audrey Sommazi

Toulouse. Six entrepreneurs métamorphosent les halles de la Cartoucherie

Un collectif de six chefs d’entreprise a décidé de transformer les halles de la Cartoucherie de Toulouse en salle de spectacles, espace de coworking et auberge de jeunesse. Les travaux démarrent au premier trimestre 2018.

Il est loin le temps ou des femmes, les ouvrières appelées les « cartouchières », fabriquaient des cartouches sous l’immense halle de la Cartoucherie de Toulouse. Désormais cet espace de la zone d’aménagement concertée (zac), ainsi qu’une seconde halle d’une surface totale de 11.000 m², est la propriété de six associés : la société Azalay, présidée par Sylvain Barfety (ancien développeur économique de l’écosystème bordelais Darwin), The Roof ( un réseau solidaire de salles d’escalade), Gilles Jumaire (ancien patron du producteur de spectacles Bleu Citron), la conciergerie Allo Bernard et le promoteur immobilier Gotham. All4You (Arnaud Chérubin, Philippe Lacassagne, François-Louis Lapeyre, les exploitants de restaurants et bars) apporte son expertise et son réseau.

« Nous avons répondu ensemble à un appel à manifestation d’intérêt en janvier 2016 avec un projet clé en main, pensé pour décloisonner les pratiques urbaines, professionnelles et artistiques », explique Pierre-Olivier Dupuy, président de The Roof Toulouse et porte-parole du collectif des entrepreneurs.

Cette opération prévoit la création d’une salle de spectacles de 500 à 700 places, ouverte aux entreprises qui souhaitent organiser leurs séminaires en semaine, et d’une halle gourmande de dix à quinze cellules. « L’idée est de commander à l’un des ateliers et de s’installer où l’on veut car le mobilier est commun », précise Pierre-Olivier Dupuy.

Quelque 3600 m² de bureaux de coworking et de salles de réunion ainsi que des espaces pour pratiquer différents sports (escalade, slackline, yoga, danse, jumpline) seront également aménagés. La petite halle, attenante à la grande, accueillera les touristes dans les dortoirs et chambres privées de l’auberge de jeunesse. Un café et un restaurant sont à l’étude.

Livraison fin 2019

« Le protocole d’accord avec les investisseurs a été voté le 10 mars dernier en conseil municipal », confirme Jean-Luc Lagleize, en charge des projets de développement et urbanistiques à la ville, qui ajoute que les travaux vont démarré début 2018 pour une livraison fin 2019.

Pour réaliser cette opération, les investisseurs ont injecté 22 millions d’euros dans une foncière, la « SAS du tiers-lieu » : Azalay et The Roof ont apporté 25% du capital, Gilles Jumaire 10% et Toulouse Métropole, via son aménageur Oppidea, 5%.

« Toutes les décisions sont prises à l’unanimité, prévient l’élu. Pour garantir la pérennité des halles, et la cohérence du projet, cette mesure est assortie d’une période de quinze ans d’incessibilité et la collectivité se réserve une possibilité de rachat sur dix ans ». Une seconde structure, composée des actionnaires, assure quant à elle l’animation des lieux.
Audrey Sommazi

Sur la photo, Pierre-Olivier Dupuy, président de The Roof Toulouse, et porte-parole du collectif des entrepreneurs. La grande halle de la Cartoucherie, avant les travaux.
Photos Rémy Gabalda - ToulÉco

1 Commentaire

Répondre à cet article