Aéroport Toulouse-Blagnac. L’Etat défend la validité de la vente à Casil Europe

L’Etat ne veut pas d’une annulation de la procédure de privatisation de l’aéroport Toulouse-Blagnac et a décidé de se pourvoir en cassation. Un nouveau rebondissement dans un dossier qui risque de tourner à l’imbroglio politique. Les opposants, eux, restent mobilisés.

Le dossier de l’aéroport de Toulouse-Blagnac continue d’empoisonner la vie de l’Etat. Mais celui-ci n’ pas dit son dernier mot. Il vient en effet d’annoncer son pourvoi en cassation devant le Conseil d’Etat pour contester la décision de la Cour administrative d’appel de Paris. Celle-ci a, le 16 avril dernier, annulé la procédure de privatisation de la société Aéroport Toulouse-Blagnac qui s’est déroulée (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Aeroport-Toulouse-Blagnac-L-Etat-defend-la-validite-de-la-vente,26664