Aéroport de Toulouse-Blagnac. Le nouvel actionnaire chinois introuvable depuis un mois

Choisi par l’Etat pour racheter 49,99% des parts qu’il détenait dans l’aéroport, Mike Poon, le cofondateur de l’un des deux nouveaux actionnaires de l’aéroport de Toulouse-Blagnac, est introuvable depuis un mois. Les actionnaires locaux temporisent.

L’affaire risque de faire des vagues. Alors que la vente au consortium chinois Symbiose de 49,99% des parts de l’Etat dans le capital de l’aéroport de Toulouse-Blagnac est actée depuis début avril, la nouvelle de la « disparition » de Mike Poon, annoncée par l’agence Reuters à Hong-Kong, arrive jusqu’à la Ville rose ce mardi 23 juin.

Le dirigeant aux multiples casquettes, qui préside la société de droit (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Aeroport-de-Toulouse-Blagnac-Le-nouvel-actionnaire-chinois,16943