Automobile. Les salariés de Bosch Rodez prêts à négocier

Au terme d’une semaine mouvementée, les salariés de Bosch Rodez ont voté vendredi 23 mars la fin du blocage du site ruthénois. Les négociations autour du plan de transition voulu par la direction de l’équipementier vont pouvoir reprendre.

Après une semaine de barrages filtrants à l’entrée de l’usine d’Onet-le-Château et finalement le blocage total du site à partir de mercredi, les salariés de Bosch Rodez ont voté vendredi 23 mars la fin de leurs actions. Ils s’étaient mobilisés pour obtenir de l’équipementier automobile « un nouveau projet industriel » et des « garanties de volumes », préalables selon l’intersyndicale SUD/CFDT/CFE-CGC et CGT à (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Automobile-Les-salaries-Bosch-Rodez-prets-a-negocier,24240