Cécile Maisonneuve : « La zone rurale, lieu de vie idéal »

Alors que l’intérêt des Français pour la campagne et les territoires ruraux est grandissant, l’institut Kantar a mesuré en novembre dernier, pour la Fabrique de la Cité, la perception qu’ils ont de ces fameuses « villes moyennes ». Qu’est-ce qu’une ville moyenne ? Qu’y cherchent ces néo-ruraux ? Comment concilier opportunités professionnelles et vie à la campagne ? Explications avec Cécile Maisonneuve, présidente de la Fabrique de la Cité*.

Quelle est la définition d’une ville moyenne pour le panel que vous avez interrogé ?
Pour l’immense majorité d’entre eux, une ville moyenne compte moins de 100.000 habitants et surtout elle concilie plusieurs aspects. Très bien dotée en matière de services publics, de commerces et d’innovations, elle talonne sur ce point les grandes villes et se distingue sur la qualité des logements. Pour les familles, les villes moyennes s’affirment comme les plus adaptées pour y élever des enfants. Coût de la vie plus accessible, logements spacieux, mais aussi tranquillité et proximité avec la nature sont leurs principaux atouts selon les personnes sondées.

Quel est, selon vous, l’impact de la crise sanitaire et des expériences de confinement dans ces représentations ?
Il est réel sans aucun doute. En effet depuis le confinement et la crise liée au Covid, 21 % des Français envisagent de quitter leur lieu de vie, notamment les habitants des grandes villes, et leurs motivations sont avant tout liées à la qualité de vie. 84 % des Français préfèrent vivre dans une maison et 45 % d’entre eux, dans une maison de campagne avec jardin. La zone rurale fait même figure de lieu de vie idéal.

L’aspect professionnel et économique entre-t-il quand même en ligne de compte ?
Il reste primordial. D’ailleurs dans ce sondage, 38 % de ceux qui ont franchi le pas de quitter une grande ville pour une ville moyenne, précisent qu’ils l’ont fait pour raison professionnelle. Ceci doit être un enseignement très fort pour les élus dans leur politique d’aménagement des territoires. Lorsque les entreprises s’installent dans des villes moyennes, les actifs suivent. De même, il faut se saisir des questions d’innovation de proximité, donner aux habitants des moyens d’innover depuis des territoires ruraux, grâce à des connexions numériques performantes, à l’accès à des pôles mixtes et des tiers lieux pour travailler.
Propos recueillis par Béatrice Girard
Photo : DR.

Note
La Fabrique de la cité est un groupe de réflexion des innovations urbaines.
L’étude a été réalisée entre le 28 octobre et 9 novembre 2020 auprès d’un échantillon national de 1800 personnes et d’un échantillon complémentaire de 1001 personnes vivant déjà dans une ville moyenne.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Cecile-Maisonneuve-La-zone-rurale-lieu-de-vie-ideal,31734