Gard. La Botte Gardiane, portée jusqu’au Japon

Des bottes de toutes les matières et de toutes les couleurs, c’est le secret de La Botte Gardiane qui, depuis Aigues-Vives, veille scrupuleusement à la qualité de fabrication et au savoir-faire de la marque.

Née en 1958 dans l’arrière-pays gardois, La Botte Gardiane ne fabriquait à l’origine que des bottes de travail pour les gardiens camarguais. Sous l’impulsion de Michel Agulhon, qui a racheté l’entreprise en 1995, et plus tard de ses enfants, la marque a élargi sa gamme et propose plus de 220 modèles de bottes, bottines et sandales qui peuvent être réalisées sur mesure, à partir de cuirs fournis par des tanneurs en majorité français.

Labellisée Entreprise du patrimoine vivant en 2007, La Botte Gardiane a gardé la main sur toutes les étapes de fabrication et perpétue son savoir-faire artisanal, dont sa technique du cousu-cloué-collé pour le montage de la semelle. Les produits de la marque, qui séduit jusqu’à Tokyo et New York, sont vendus en ligne, dans sa boutique-atelier d’Aigues-Vives et dans ses trois autres boutiques en propre, à Paris et Lyon.
J.D.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Gard-La-Botte-Gardiane-portee-jusqu-au-Japon,32492